Le lait d’ânesse : l’ami des peaux fragiles



A l’instar de Cléopâtre ou Diane de Poitiers, pensez aux bienfaits du lait d’ânesse pour préserver votre peau.

De nombreuses marques vous garantissent un minimum de 30 à 35% de lait d’ânesse dans les savons et autres produits cosmétiques.

Bien connu depuis l’Antiquité grâce au mythe de Cléopâtre, le lait d’ânesse est un produit extrêmement bien toléré par la peau et très adapté aux peaux fines, fragiles et sensibles.

Ses qualités protectrices, régénérantes et anti vieillissantes sont reconnues et prouvées depuis bien longtemps.

Il faut savoir que le lait d’ânesse reste un produit très proche du film lipidique de la peau. Grâce à cette particularité, il ne dessèche pas votre peau et la préserve.

Il est tout à fait recommandé aux personnes ayant la peau sèche, réactive ou à problèmes (psoriasis, eczéma, etc…).

Grâce à des enquêtes poussées, les médias et plusieurs laboratoires ont prouvé récemment que beaucoup de marques Bio, même très connues abusaient les clients sur la qualité de leurs produits.

J’encourage le plus possible les personnes à avoir recours à des produits les plus naturels, biologiques et artisanaux possibles.

Utilisez des produits totalement naturels, comme les huiles végétales. Faites vos propres mélanges avec des huiles essentielles ! Utilisez des produits artisanaux, à base de lait d’ânesse. Choisissez les produits les plus naturels possibles et non des produits (crèmes, savons, etc…) industriels, même mis sur le marché par des marques avec le label bio.

De plus, vous ferez perdurer des petites structures qui ne polluent pas et entretiennent un artisanat ancestral. Ces sociétés font souvent travailler d’autres artisans (producteurs de plantes, éleveurs d’ânesses, etc…) et sont souvent basées dans des campagnes désertées par l’habitant.

 

Pour les savons, utilisez systématiquement des savons obtenus par saponification à froid, avec de la soude naturelle si possible, idéalement extraite de la salicorne. Cette soude naturelle est  également utilisée dans la fabrication de certains savon d’Alep (vérifiez bien la fabrication des savons d’Alep que vous utilisez, même s’ils sont vendus en boutique bio, car il y a beaucoup de mystifications quant à sa composition, parfois pas si naturelle que ça…). Choisissez des produits naturels, et non de synthèse. Pour les colorants : soyez très vigilants car il existe très peu de colorants naturels utilisables. Tout ce que vous mettez sur la peau pénètre dans la peau, même à dose infinitésimale et y reste 10 ans ! Restez donc vigilant.

 J’ai testé les produits de nombreuses coopératives fabricant artisanalement des produits à base de  lait d’ânesses, notamment plusieurs basés en Auvergne.

 Depuis quelques années, j’utilise et offre régulièrement les produits de deux coopératives :

 L’Ane des Bois (mon chouchou)

http://www.lanedesbois.com/

Ils sont très gentils, professionnels et vous pouvez aller sur place vérifier le bon traitement des animaux et la fabrication des produits. Ils utilisent même des sachets en plastiques naturels issus de l’eucalyptus pour emballer leurs savons, plastiques totalement biodégradables et même compostables !

 Ils ont créé un savon-shampoing ultra doux pour les cheveux et des savons adaptés à tous les types de peaux. Leurs savons sont ultra fondants !

La Paysanne

www.cosmetiques-au-lait-danesse.com

Les savons sont très bien aussi. Les crèmes à base d’eau de fleur d’oranger sont irrésistibles.

 A vous de tester !

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.